M3Cf3Fb8DOsd2AcWV7BUx7lTuTWGEm1wvsC9TnRMhY-DLrCiGsYP59E9hFC0BWu__yiNag=w1218-h643

Olafur Eliasson, l’artiste qui brouille les perceptions

L’artiste danois transforme cet hiver la Fondation Vuitton en grotte interstellaire. Mais qui est donc cet adepte des œuvres monumentales et spectaculaires ?

« Le contact peut se trouver dans un bonjour, un sourire, le fait de sentir la main de quelqu’un d’autre dans la vôtre. Être en contact, c’est être lié aux choses positives de la vie comme avec les choses difficiles de la vie. Le contact n’est pas une image, ce n’est pas une représentation ; il s’agit de votre capacité à lier connaissance, à vous connecter à autrui et peut-être même vous mettre à la place de quelqu’un d’autre. Pour moi, le contact c’est la première étape vers l’inclusion. » Olafur Eliasson

L’artiste danois Olafur Eliasson, invité de la Fondation Louis Vuitton, est en phase avec le solstice d’hiver. Son opus, nommé « Contact », est pensé comme un circuit méditatif et visuel où chaque installation, plongée dans le noir, révèle le trouble d’une quête d’ombres et d’apparitions. Larges lentilles flottant dans l’espace et inversant d’étranges formes aquatiques, ligne horizontale de lumière soufrée, grand espace aux miroirs vertigineux. Des œuvres silencieuses, immersives, spectaculaires. L’homme du Nord séduit Paris. Par prudence, on réserve (nombre de visiteurs limité).

8Kvlym962y7Ea3moZxAL7nESMWZLZhLua5qfngaJOmIBr1s1KhimSz5076iG6CvfttMLig=w1886-h825
Conçu spécifiquement pour la Fondation, les œuvres présentes dans l’exposition. Traversant les passages et les vastes installations, les visiteurs deviennent partie prenante d’une chorégraphie de lumières, de reflets, de formes géométriques et d’ombres mouvantes. Des dispositifs optiques et des modèles, disposés tout au long du parcours, témoignent des recherches de l’artiste sur les mécanismes de la perception et la construction de l’espace. L’exposition explore les liens entre corps, mouvement, perception de soi et les rapports entre les gens et leur environnement.

Source : www.telerama.fr/scenes/olafur-eliasson-l-artiste-qui-brouille-les-perceptions,122312.php#nav-left,
www.fondationlouisvuitton.fr/exposition-olafur-eliasson-contact.html

YZVp7zMqZnbVLZc-gkM-AOZtvTdoMttn4O-oiSObDZIe-WfN4q7Hc0SbxgvMhPJOTBenFg=s190

Biographie de l’artiste

Né en 1967, Olafur Eliasson a grandi en Islande et au Danemark. Les différents travaux d’Eliasson, qu’il s’agisse de sculpture, de peinture, de photographie, de cinéma ou d’installation, ont été largement exposés à travers le monde. Sa pratique de l’art n’est pas limitée aux musées et aux galeries, elle touche une sphère beaucoup plus large à travers des projets architecturaux et des interventions dans l’espace public. Le Studio Olafur Eliasson, situé à Berlin, rassemble quelques 85 personnes, dont des artisans, des techniciens spécialisés, architectes, archivistes, administrateurs, historiens d’art, web designers, graphistes, réalisateurs et cuisiniers.

Categories: Exposition